Qu’est ce que le bracketing d’exposition ?

Lorsque nous prenons des photos de paysages, la lumière peut être un facteur très contraignant. Nous pouvons avoir des zones sombres et des zones lumineuses sur un même plan. Cela devient très difficile à avoir un rendu correcte sur notre photos. C’est pour cela que nous utilisons le bracketing d’explosition.

Aujourd’hui la plupart des appareils photos intègrent une fonction nomée “Bracketing d’exposition automatique (AEB ou BKT)”. Cette fonction nous permet de capture plusieurs photos avec un réglage d’exposition différent automatiquement. Nous utlisons principalement trois photos exposées différement. Une image sous-exposé (qui permet de récupérer plus d’information dans les fortes lumières), une image exposé normalement et une troisième image sur-exposée permettant de récupérer de l’information dans les basse lumière. Vous pouvons également prendre 5, 7 ou 9 images également. Ensuite, vous pouvez ajuster la l’exposition entre chaque prise de vue. Vous pouvez généralement varier l’exposition par incrément de +/- 1/3 à +/- 2 IL (un IL correspond à une valeur standard d’exposition).

DSC 0612

Appenzell - Switzerland

Appenzell - Switzerland

Exemple de trois expositions différentes

 

Ensuite, il vous suffit d’assembler ces trois photos sous un logiciel de traitement d’image. Pour ma part, j’utilise principalement LightRoom. Cela vous permet donc d’avoir une photo homogène et de pouvoir récupérer suffisament d’informations de lumière dans les sombre et haute lumiere de votre photo.

Appenzell - Switzerland

Photo après fusion des 3 photos précédentes sur LightRoom